En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour mesurer notre audience, vous proposer des contenus et publicités personnalisés, ainsi que des fonctionnalités sociales. En savoir plus et gérer les cookies

 

LAISSEZ-NOUS SOIGNER NOS PATIENTS !


Les Spécialistes CSMF, premier syndicat de médecins spécialistes français, en appelle au Ministre de la Santé pour nous laisser soigner nos patients.
 
Nous demandons une levée du plan blanc élargi qui freine la réouverture des blocs opératoires et des services d’endoscopie. Cette demande, également portée par la FSM et les CNP mais aussi par la FHP et l’ensemble des syndicats médicaux, est une condition nécessaire à la reprise de l’activité médicale de manière progressive et adaptée à nos recommandations professionnelles.
 
Nous appelons le Ministre de la Santé à une clarification et une parfaite transparence sur la disponibilité en curares, en propofol et en midazolam. Les ARS avancent une pénurie pour empêcher la reprise progressive de l’activité dans les cliniques. Les Spécialistes CSMF demandent l’instauration d’une cogestion entre les tutelles et les médecins sur la mise à disposition des produits anesthésiques.
 
Deux mois de retard dans la prise en charge de nos patients, c’est beaucoup ! Plus pourrait gravement mettre en danger nombre d’entre eux.
 
 
Docteur Franck DEVULDER
Président Les Spécialistes CSMF
 


11 Mai 2020

De plus en plus de verticalités rejoignent officiellement Les Spécialistes CSMF !

 
Le caractère innovant, les concepts d’expertise, de qualité, de pertinence et de télémédecine portés par Les Spécialistes CSMF attirent officiellement de plus en plus de spécialités. Nous sommes maintenant une vingtaine réunis pour préparer ce que sera la médecine spécialisée de demain et la nécessaire coordination entre la médecine générale et l’ensemble des autres spécialités. C’est ainsi que nous pourrons maintenir une offre de soins qui sera un élément déterminant de la reprise après l’infection à Covid-19. 
 
Après les votes récents à l’unanimité du Conseil d’Administration du Syndicat National des Neurologues, de celui à l’unanimité des votants du Conseil d’Administration du SYNMAD, nous nous félicitons que le Syndicat National des Cardiologues, présidé par le Docteur Marc VILLACEQUE, ait réaffirmé à la majorité de son Conseil d’Administration, son appartenance à la CSMF et particulièrement aux Spécialistes CSMF. La cardiologie y est très fortement représentée avec la présence du Docteur Patrick ASSYAG qui est le Secrétaire Général des Spécialistes CSMF. Nous nous félicitons du travail mené entre le Syndicat National des Cardiologues et des Spécialistes CSMF dont le meilleur témoin en est la participation active à nos visioconférences hebdomadaires des Docteurs Marc VILLACEQUE, Jean-Baptiste CAILLARD, Frédéric FOSSATI et bien sûr Patrick ASSYAG. On se félicite également du rôle majeur joué par le Docteur Jean-Pierre BINON dans la refonte des statuts de la CSMF qui représente un des grands chantiers que nous avons mis en œuvre aux côtés de notre projet politique, du projet entrepreneurial et de la Maison de l’innovation de la médecine spécialisée. 
 
C’est de cette façon que nous envisageons de pouvoir définir ensemble les enjeux de la médecine de demain où les rôles respectifs de chacun devront être définis au travers de parcours améliorant la prise en charge des patients et valorisant mieux le rôle et le travail de chacun.

28 Avril 2020

Soyons solidaires !

 
Dès le 23 mars dernier, Les Spécialistes CSMF faisaient part de leur inquiétude concernant l’impact économique majeur de la catastrophe sanitaire à Covid-19 pour les entreprises médicales libérales de médecins spécialistes. Notre voix et celle des Généralistes CSMF ont été entendues par notre Ministre Olivier Véran qui a confié à l’Assurance Maladie le soin de trouver les modalités d’un accompagnement financier pour les médecins libéraux. Nous avons demandé que l’indemnisation couvre au minimum l’ensemble de nos charges. Ces mesures sont indispensables si nous voulons sauver les entreprises médicales libérales et leur capacité d’investissement et d’innovation au service de la qualité des soins.
 
La CARMF, de son côté, a proposé trois mesures principales concernant les indemnités journalières, le report des cotisations d’avril et mai qui seront étalées sur le reste de l’année 2020 et la suspension des cotisations des médecins retraités effectuant volontairement des remplacements en cumul emploi-retraite. D’autres caisses autonomes de retraites, comme celle des chirurgiens-dentistes et des sages-femmes, sont allées plus loin dans le soutien apporté à leurs cotisants. Leurs décisions portent sur le report des cotisations mais également sur le versement d’une aide significative rendue possible par la mobilisation pour partie des réserves de leur régime complémentaire et pour partie de celles de leur régime invalidité-décès. Les Spécialistes CSMF encouragent et font confiance au conseil d’administration de la CARMF pour étudier toutes les solutions qui aideraient les médecins libéraux à traverser au mieux la crise à coronavirus.
 
Les assureurs habituels des médecins libéraux sont, quant à eux, aux abonnés absents… Cela a conduit les syndicats représentatifs à signer un communiqué de presse demandant aux assurances du secteur médical d’améliorer les conditions d’accès à leurs prestations. Rien n’y fait ! Nos assureurs font la sourde oreille ! Pire, ils continuent à prélever les primes de prévoyances, prévoyances en indemnités journalières et en perte d’exploitation non mobilisées au prétexte que l’état de catastrophe sanitaire ne fait pas partie des clauses contractuelles. Les Spécialistes CSMF demandent aux assurances de se reprendre et d’être aux côtés des médecins. La solidarité est l’affaire de tous !  

16 Avril 2020
Page : 1 2 3 4 5 6 7 8 9